Brian S. Cassidy – Alpine Seas

brian-s-cassidy-alpine-seas

En septembre dernier, Okkervil River avait publié un nouvel album intitulé Away (chroniqué ici). Et hasard ou coïncidence (ou un peu des deux), Brian S. Cassidy, ex-membre du groupe, se lance en solo de la façon la plus humble qu’il soit. Et son premier album solo Alpine Seas prouve qu’il est un musicien avec un grand M.

Ce premier opus se partage entre indie folk et country-folk à travers dix titres reposants aux arrangements riches et classieux. L’effet est immédiat dès « I’m an Ocean » où la voix de Brian S. Cassidy est noyée sous des effets divers et des notes de Fender Rhodes avant que n’arrive la guitare électrique et la batterie mais très vite, il reprend sa six cordes sèche et nous fait rêver avec ses ritournelles mélancoliques comme « Beyond The Dark » accompagnée d’une slide guitar qui flotte, la très Iron & Wine « A Cruise » ainsi que le frissonnant « Make Believin' » montrant que l’ombre de son ancien groupe n’a pas complètement disparu.

Et au milieu de ces ballades paisibles et poétiques viennent se greffer quelques sursauts plus rythmés à l’image de « Uncompahgre » quelque peu power-pop ainsi que le rock’n’roll quelque peu rude et aride de « Clare’s Bridge ». Mais la plupart du temps, Brian S. Cassidy insuffle de la douceur, voire de la mignonnerie surtout lorsqu’il invite sa fille de 7 ans à chanter à ses côtés sur la ballade jouée au banjo « The South » qui réchauffe les cœurs ainsi que sur la bouleversante conclusion nommée « If I Could Write A Song » prouvant que le Texan a du fil à retordre.

On pense à Iron & Wine, au regretté Elliott Smith et à plein d’autres personnes dans la trempe indie folk mais Brian S. Cassidy s’en sort comme un chef avec son premier album solo en mettant en avant sa liberté artistique. On parle tout de même du musicien qui a posé sa patte sur les chefs-d’oeuvre de Shearwater et ce n’est donc pas un hasard si Alpine Seas nous fait voyager et nous donne envie de contempler les lieux montagnards comme sur sa pochette. Un très beau disque à écouter chez soi lors d’une journée pluvieuse.

Note: 8.5/10

Retrouvez Brian S. Cassidy sur SiteFacebook / Bandcamp

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s