Fulgeance – Homecooking

3614971395200

Est-il vraiment nécessaire de vous présenter Fulgeance à l’heure actuelle ? On parle quand même du producteur caennais qui est également le co-fondateur du label Musique Large, qui a sorti des tas d’EPs et d’albums à la clé et qui nous a offert des collaborations mémorables (notamment avec Soulist en tant que Souleance). C’est aussi le même gars qui nous a offert un nouveau disque intitulé Homecooking sur le label Cascade Records. Non, vous voyez toujours pas ? Bon…

Le beatmaker nous a gâté pour cet album composé de 33 instrumentaux tantôt hip-hop tantôt électro. Pour les plus pointus d’entre nous, on peut appeler ça également une beat tape où Fulgeance nous livre sa vision de la musique brute et essentielle. Ainsi, on passe du coq à l’âne à travers ces instrus qui s’enchaînent à une vitesse grand V avec des petites bombes comme « Cowboy », « Snitch », « Ridin’ High » ou encore « Sainte Cathrine ».

Évoquant parfois le spectre de J Dilla ou de Madlib sur les très éloquents « You Bitch » et son sample vocal bien distingué, « Smashhh » ou encore « So Precious », Fulgeance maîtrise à merveille l’art du sampling tout au long de ce projet et on ne s’en lasse pas. Homecooking fait parti de ces albums originaux qui s’écoute du début à la fin où les différentes influences musicales se font ressentir (électro, hip-hop, funk, soul, jazz, avant-garde, musiques du monde…). Un véritable pot-pourri cohérent que nous offre le prodige caennais mais peut-on vraiment dire qu’il nous offre une Musique Large ?

Note: 8/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s