The xx – I See You

the-xx-x-davy-evans-i-see-you

On se souviendra longtemps de la grosse claque que le monde de la musique s’est pris avec le premier album de The xx en 2009. Romy Madley Croft, Olivier Sim et bien évidemment le cerveau de la bande Jamie xx ont secoué la Terre avec leur mélange de dream-pop et de coldwave aux saveurs électro et vu que ça a marché, ils ont récidivé avec un second opus Coexist en 2012 avec moins de magie cependant. Pour ce vendredi 13, ont-ils décidé de rester dans leurs habitudes avec leur nouvel album I See You ? C’est ce que nous allons voir.

Ayant définitivement compris qu’ils doivent se réinventer, The xx opte pour les grands moyens pour ce troisième opus. Ainsi, on assiste à une mini-révolution musicale de leur part rendant leurs compositions plus joyeuses et plus dansantes qu’auparavant. L’influence d’In Colours, premier excellent album de Jamie xx (chroniqué ici) n’est pas lointaine avec la rythmique UK Garage de « Dangerous » incroyablement groovy aux cuivres synthétiques qui ouvre les hostilités. On retrouve la voix sensuelle de Romy Madley Croft et ses lignes de guitare aériennes qui s’associe à nouveau avec la voix plus grave d’Olivier Sim avec sa basse discrète pour notre plus grand bonheur et ça fait des étincelles sur le sensuel « Say Something Loving » avec la participation de madame-je-participe-sur-l’album-de-tous-mes-potes-quand-j’en-ai-envie Stella Mozgawa de Warpaint à la batterie.

I See You regorge de sensualité et ce n’est pas les sonorités R&B de « Lips » qui nous diront le contraire sans oublier le single poppy « On Hold » contenant un sample de « I Can’t Go For That » de Hall & Oates (sample camouflé comme sait si bien faire notre ami Jamie xx) qui définit clairement où le trio a voulu en venir cinq ans après leur second opus. Mais pour le plus grand bien des fans, ils n’ont pas oublié leur identité musicale qui a fait leur réputation sur leurs deux albums précédents avec le mélancolique « Performance » aux cordes discrètes et à l’interprétation sans artifices de Romy Madley Croft, le très sensible « Brave For You » qui est un hommage à ses parents décédés ainsi que la conclusion élégiaque du nom de « Test Me » où on a l’impression de plonger dans l’inconnu à cause de son break instrumental sur les dernières secondes.

Impossible de concevoir ce disque comme un moment de réconciliation entre les trois compères. Ici, The xx adresse tous les problèmes internes (problèmes d’alcool pour Olivier Sim, manque de communication et jalousie intense envers le succès de Jamie xx) mais réussit à se relever en réinventant leurs sons pour en faire un melting-pot plus euphorique et plus pop qu’auparavant sans pour autant trahir ses origines. I See You est un album de renouveau pour nos Britanniques préférés.

Note: 9/10

2 commentaires sur “The xx – I See You

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s