Novella – Change Of State

a0708239641_10

Souvenez-vous en 2015 quand Novella a secoué la Grande-Bretagne avec leur premier album Land (chroniqué ici). Le quintet londonien avec quatre filles et un garçon qui a séduit des vétérans comme Bobby Gillepsie qui est le légendaire leader de Primal Scream entre autres a obtenu un bon petit succès d’estime avec une grosse grosse tournée mondiale qui s’en est suivie. Deux ans plus tard après avoir rechargé les batteries, le groupe revient offrir une suite à leur opus, qui s’intitulé Change of State.

Comme l’indique le titre, Novella fait un pas de plus dans le changement afin de faire un pas de plus vers la maturité après avoir affirmé que leur tournée leur a fait beaucoup changer. Et c’est avec leur mélange de twee pop, shoegaze et de rock psychédélique qu’ils expriment leur changement d’état d’esprit avec le rythme punchy de « Does The Island Know » qui nous entraîne dans une ambiance typique Las Vegas avec sa ligne de basse bluffante et sa batterie entraînante. Il y est question implicitement de Brexit, une des autres conséquences de changement que non seulement le groupe mais aussi le monde entier a affaire. Et du changement, il y en a, que ce soit pour les rythmes sur le morceau-titre avec un refrain mémorable par exemple ou encore sur les influences de DIIV sur le krautrock « Thin » qui change la donne du reste du disque.

On appréciera les harmonies vocales féminines et faussement angéliques qui nous bouleversent complètement comme sur la dream-pop de « Desert », le rythme jazzy de « Elements » réminiscent de « Take Five » de Dave Brubeck et « A Thousand Feet » aux saveurs incroyablement shoegaze. Là où Novella excelle, c’est avec leur capacité de nous emporter très loin avec leurs guitares catchy qui contrastent aux claviers qui apportent quelques éclaircies sur la majorité des morceaux. Bon certes, ça peut parfois être insupportable comme sur « Come In » aux bleeps incessants mais l’intention y est. La grâce est présente sur les sublimes « Side By Side » et « Seize The Sun » qui ferment ce Change of State plein de belles promesses.

Comme pour Land, Novella nous transmet toujours autant de bonnes vibes sur ce second opus mais avec un autre état d’esprit. On constate des sonorités shoegaze plus poussés qu’auparavant rendant l’ambiance plus éthérée et attachante qu’elle ne l’était déjà. Des fois, le changement, ça a du bon, non ?

Note: 7.5/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s