The Menzingers – After The Party

Dans la scène punk-rock américaine, The Menzingers fait parti des groupes les moins connus du moment mais ils ne baissent pas les bras pour autant. Cela fait maintenant 10 ans qu’ils sont dans les radars et ont enchaîné quatre albums avec le dernier Rented World en date de 2014. Trois ans plus tard, le quatuor de Pennsylvanie continue son bonhomme de chemin avec son cinquième opus After The Party, exactement là où on l’attendait.

Et c’est parti pour une bonne dose de punk-rock bien efficace avec des brûlots qui vont satisfaire plus d’un avec « Tellin’ Lies », « Thick as Thieves », « Midwestern States » ou encore « Boy Blue » avec un chant bien entraînant et quelque peu forcé de Greg Barnett qui revendique sa jeunesse à tout va. Il n’y a pas à dire, le quatuor se prend une bonne cure de jouvence comme il fallait s’y attendre avec « Charlie’s Army », « Bad Catholics » et autres « Your Wild Years ». Le spectre de The Clash période Sandinista ! n’est pas bien loin.

Au milieu de tous ces bombes punk qui raviront à nouveau les fans, The Menzingers sait se faire aussi plus mélancolique à l’image de « Black Mass » qui calme un peu les ardeurs, tout comme la conclusion plus pop et plus délicate du nom de « Livin’ Ain’t Easy ». After The Party plaira à tout le monde même si on aurait aimé un souffle nouveau pour nos quatre larrons de Pennsylvanie.

Note: 6/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s