Vagabon – Infinite Worlds

Retenez bien le nom de Vagabon. Cela fait depuis le début de l’année qu’elle fait le buzz autour des webzines américains (Pitchfork, Stereogum…) attestant qu’elle pourrait incarner le renouveau de l’indie rock actuel. La chanteuse et musicienne new-yorkaise qui a quitté son pays natal qu’est le Cameroun est signée sur le label underground Father/Daughter Records et est prête à en découdre avec son premier album Infinite Worlds tout simplement brillant de A à Z.

Laetitia Tamko, de son vrai nom, ira se ranger du côté de Modest Mouse et de Built To Spill au rayon des influences, avec un soupçon de DIY qui lui colle parfaitement bien. Et on sent que ça déménage avec des titres flamboyants sentant bon les années 1990 comme « The Embers » toutes guitares dehors ainsi que la surprenante et éthérée « Fear & Force » aux cordes de guitare pincées et claviers vaporeux parlant passionnément de sa rupture amoureuse qui l’aura forcé à s’isoler du reste du monde (« I’ve been hiding in the smallest space, I am dying to go, this is not my home ») sans compter son crescendo bien rutilant et les chœurs harmonieux de Greta Kline alias Frankie Cosmos. Elle et Elaiza Santos du groupe Crying lui ont donné un coup de main sur cet opus incroyablement passionnant.

Tout n’est pas qu’indie rock non plus n’en déplaise au défouloir punk rugueux de « Minneapolis », « 100 Years » et « Cold Apartment », Vagabon a le goût de l’expérimentation comme l’indiquait ses premiers EPs parus en 2014. La preuve avec le quasi-instrumental « Mal à L’Aise » où elle s’aventure dans des terrains plus électro ambient avec ses multiples collages de voix spectrales pour un résultat à la fois aérien et inquiétant. On y retrouve le talent cosmopolite de la new-yorkaise qui tient parfaitement ses promesses, réussissant également à nous émouvoir avec ses ballades folk crève-cœur comme « Cleaning House » et « Alive and A Well ». Infinite Worlds est un disque que l’on aimera à l’infini et tout le monde se doit de l’écouter le plus rapidement possible.

Note: 10/10

Retrouvez Vagabon sur Facebook / Twitter / Bandcamp

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s