San Fermin – Belong

On avait découvert San Fermin en 2013 avec un premier album absolument charmant et irrésistible. Le collectif de Brooklyn mené par la tête pensante Ellis Ludwig-Leone a récidivé deux ans plus tard avec un second opus intitulé Jackrabbit montrant qu’ils sont à l’aise dans leur registre chamber pop. Reste à savoir si ils ont conservé leur identité sonore sur leur troisième livraison discographique nommée Belong.

Et sans surprise, Ellis Ludwig-Leone reste avant tout un musicien inspiré et continue à nous épater avec des compositions aventureuses aux arrangements toujours aussi peaufinés. Leur pop de chambre est toujours mise en avant avec des instruments classiques, rock ou électro, peu importe. Nous avons l’embarras du choix avec les entrées en matière sympathiques de « Open » et « Bride » avec la voix de velours de Charlene Kaye ou encore « Belong » et « Better Company » interprétés par Allen Tate.

Cependant, comparé à ses prédécesseurs, la magie de San Fermin s’est involontairement estompée. On a du mal à retrouver le charme des débuts surtout à l’écoute de « Dead », « Bride » et autres « Perfume » qui pêchent par le too-much. Ceci dit, lorsqu’ils restent égaux à eux-mêmes comme les parfaites « Bones » et « Cairo », San Fermin arrive toujours à impressionner. Si l’on parvient à synthétiser ce Belong, c’est un opus sympathique mais inégal par moments même si le style d’Ellis Ludwig-Leone reste présent malgré tout.

Note: 7/10

https://open.spotify.com/embed?uri=spotify:album:22sKyWyE7QGrAtfPHDboXV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s