Erzatz – Meian

Le label Jarring Effects (High Tone, Oddatee, Ez3kiel…) continue sur sa lancée en nous proposant son roster pour le moins détonnant avec Erzatz. Le projet monté par le compositeur japonais Takeshi Yomura et la productrice et chanteuse française Céline Frezza a vu naître deux très bons disques sacrément originaux, flirtant avec l’abstract hip-hop, la folk et les expérimentations électroniques pour un résultat des plus détonnants. Allons savoir ce qu’ils nous réservent pour leur troisième opus Meian.

Une fois de plus, Erzatz brouille les pistes lorsqu’il s’agit de jongler avec les genres musicaux mais toujours est-il que l’ambiance se fait grisâtre et brumeuse, à l’image de l’introduction dépouillée « Along ». Le flow incontrôlable de M.Sayyid sur la production vive de « Don’t Make Me Hide » contraste avec des pièces langoureuses comme « Blow My Dreams » et « Yougure » et c’est ce qui fait toute la richesse de Meian, concentrée sur la pièce maîtresse nommée « Life Is Going On ».

Tandis que Céline Frezza exprime son anxiété et toutes ses angoisses sur « A Day » et « Don’t Refrain », Takeshi Yomura évoque le mal du pays comme sur les sonorités du Soleil Levant sur « Hakki » par exemple. En onze titres, on contemple un univers clair-obscur et surréaliste où la difficulté de vivre en société est parfaitement exprimée sur ces complaintes à mi-chemin entre folk, trip-hop et abstract hip-hop. Jamais Erzatz ne vous transportera aussi loin.

Note: 7.5/10

https://open.spotify.com/embed?uri=spotify:album:4GGBecDjX5uKEkmp0thJ01

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s