MT. EDDY – Chroma

Autant vous balancer un dossier sur moi mais quand j’étais ado, j’aimais bien Green Day. C’était la période American Idiot donc forcément, ça doit vous marquer un moment ou un autre. Et plus les années passent, plus je me détachais du groupe peut-être parce que je grandissais. En 2017, je découvre que le fils du chanteur a aussi un groupe qui s’appelle MT. EDDY avec un premier album nommé Chroma. Tel père tel fils ?

Le chanteur ici se nomme Jakob Armstrong et a à peine 18 ans mais possède une maturité musicale plutôt fascinante. Mais plutôt que de suivre les traces du groupe de son père, lui et son groupe préfèrent sortir des sentiers battus avec le premier morceau de 8 minutes qui est partagé entre indie rock et pop-punk de façon complexe. Et très vite, on sent que MT. EDDY veut en découdre avec des titres bien costauds comme « Wilshambe » et « Lovely » aux inspirations surf notamment sur « Working Title ».

Chroma permet de mesurer le talent colossal de son frontman qui n’est jamais à court d’idées. On passe des morceaux punk-rock comme « The Whale Song » et la conclusion « Doze Off » à des influences plus incongrus comme la new-wave et le post-punk avec « Metaphor ». Une chose est sûre, c’est que MT. EDDY pourra nous étonner à l’avenir.

Note: 7.5/10

Retrouvez MT. EDDY sur Facebook / Twitter / Soundcloud

https://open.spotify.com/embed?uri=spotify:album:2V3LDbYH4P6d9NbjVmTlmv

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s