Losange – Quartz

L’année dernière, un musicien fou du nom de Losange nous a carrément scié avec son premier EP chroniqué ici. La vedette du label underground Johnkôôl Records se démarquait pour sa synthpop relaxante et futuriste où les synthés bavardent pendant un bon bout de temps. Et c’est pour notre plaisir qu’il prolonge cette expérience avec un premier album intitulé Quartz.

Avec huit titres au compteur, Losange reprend là où il s’est arrêté en chemin avec des oscillations synthétiques totalement hypnotiques comme « Atone », « Mineral » et autres « Shadow ». Benoît Baudrin, de son vrai nom, a construit une bande-son totalement homogène et pure où les claviers sont passés à la moulinette pour obtenir un son plus cosmique. Et on sent sa frappe chirurgicale sur des titres comme « Techno Endormi », « Idoles » mais également le final « Feu Endormi » avec l’ajout d’un beat pour un peu plus de rythme.

Quartz est ainsi un trip musical progressif et pulsatif permettant de ressentir diverses sensations auditives avec ses claviers futuristes et machines formant une symphonie crépusculaire et toujours aussi cérébrale. On n’aura pas fini d’entendre parler de Losange, c’est sûr.

Note: 8/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s