Kaleida – Tear The Roots

Kaleida est un duo électro-pop féminin germano-britannique pour le moins fascinant. Il est composé de Christina Wood (chant) et de Cicely Goulder (claviers, instruments, production) et a rapidement fait parler avec leurs deux premiers EPs cristallins et réussis. Signées sur le label Lex Records, voilà qu’elle dévoile définitivement leur charmant univers à travers leur premier album Tear The Roots autoproduit.

Mais qu’est-ce qui fait autant de charme ? Et bien tout simplement ses compositions minimalistes et planantes qui donnent facilement de l’espace à la voix feutrée et éthérée de Christina Wood se rapprochant de celle d’Enya comme sur « Convolution », « All The Pretty Pieces » ou encore « Free » et « Coco ». Leur dream-pop électronique digne des années 1980 a de quoi faire penser aux tout premiers albums de Depeche Mode mais également à Archive et à Dead Can Dance surtout sur « Meter » et « House of Pulp » sans oublier « Think » qui, elle, a illustré la bande sonore du film John Wick. Mention également pour la reprise troublante mais touchante de « 99 Luftballons » de Nena avec une interprétation magistrale à couper le souffle également.

Avec Tear The Roots, Kaleida nous hypnotise par sa musique froide et étrangement sensuelle mais ô combien attachante. Le duo féminin aura de quoi impressionner sa fan base avec son ambiance digne de la Guerre Froide.

Note: 9/10

Retrouvez Kaleida sur Facebook / Twitter / Bandcamp

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s