Jenny Hval – The Practice Of Love

Jenny Hval avait tutoyé les sommets il y a trois années de cela avec son album Blood Bitch (chroniqué ici). La musicienne a reçu une tonne de nominations aux Spellman Awards confirmant sa consécration. De l’eau a coulé sous les ponts depuis et la voici de retour avec son septième album intitulé The Practice Of Love.

Après avoir exploré le thème du sang et des menstruations sous toutes ses formes, Jenny Hval revient à une thématique beaucoup plus saine. Avec l’aide de nombreuses collaboratrices, la norvégienne redéfinit la féminité la plus pure à travers ces huit nouvelles compositions à mi-chemin entre électronique avant-gardiste et pop théâtrale. Débutant avec un « Lions » conviant Vivian Wang, notre hôte et ses invités poussent l’auditeur à la réflexion (“Look at these trees / Look at this grass / Look at those clouds / Look at them now / Study this and ask yourself: Where is God?”) à travers ces textures musicales rêveuses dont seul la norvégienne a le secret.

Le périple se poursuit avec l’atmosphérique « High Alice » et le méditatif « Accident » mené aux synthés cosmiques où notre hôtesse ainsi que Laura Jean apportent une mûre réflexion sur la maternité, le travail et les raisons de notre existence (« Once she was a mystery of life and now she is skyping with her friend »). Après une séquence de spoken-word sur le morceau-titre conviant de nouveau Laura Jean et Virginia Wang parlant sur le concept de l’amour sur le morceau-titre bien inquiétant, Jenny Hval retient toute notre attention avec un « Ashes to Ashes » plus percussif ou encore le frénétique « Six Red Cannas » frôlant les ambiances rave.

Entre deux morceaux bien agités, des moments méditatifs surgissent avec « Thumbsucker » aux saxophones triomphants et la conclusion pop planante nommée « Ordinary » rendant ce The Practice of Love une belle expérience auditive. Pour ce septième album, la musicienne norvégienne (ainsi que ses invitées de prestige Vivian Wang, Félicia Atkinson et Laura Jean) prouve qu’elle sait explorer un thème en analysant toutes les parties pour en faire un disque court certes mais complètement attachant.

Note: 9/10