Holy Other – Lieve

Le monde avait succombé au son de Holy Other la décennie passée. David Ainley, de son vrai nom, avait mis tout le monde d’accord avec son premier disque nommé Held paru en 2012 qui lui a valu de belles critiques. Suite à cela, le producteur britannique a quelque peu disparu de la circulation avant de frapper un bon coup en cette fin d’année avec son successeur tant attendu du nom de Lieve.

Lieve mettra fin à ces neuf longues années de silence mais prouve que Holy Other n’a rien perdu de son savoir-faire. Toujours empreint d’influences ambient, drone et electronica expérimentale, cette nouvelle aventure musicale du producteur mancunien ira nous transporter dans un univers parallèle mais attachant débutant avec un « Dirt Under Your Nails ». Tiraillé entre l’organique et le non-organique, les pièces instrumentales aussi bien éthérées qu’inquiétantes à l’image du morceau-titre ou bien encore de « Up Heave » et de « Whatever You Are You’re Not Mine ».

Avec des textures synthétiques extra-terrestres où des bribes de saxophone et de cordes résonnent dans le lointain, Holy Other continue de nous impressionner. Que ce soit sur les aventureux « Groundless » ou sur « Refuse », le producteur britannique nous aventure vers des terrains labyrinthiques où des faisceaux de lumière surviennent tandis que l’on avance dans l’obscurité et ce jusqu’à « Shudder » et la conclusion nommée « Bough Down ». Avec Lieve, Holy Other renaît de ses cendres et nous offre un périple musical qui est à la hauteur de son talent.

Note: 7.5/10