Soul Glo – Diaspora Problems

Soul Glo fut révélé par la presse spé l’année dernière avec leurs deux EPs DisNigga. Suite à cela, le groupe de Philadelphie qui mêle post-hardcore, punk hardcore et noise-rap est considéré comme étant une des formations les plus prometteuses en la matière. Et ils comptent le prouver avec leur nouveau disque nommé Diaspora Problems.

Pour les amateurs de punk hardcore des années 1980, vous voilà servis avec ces douze brûlots bien heavy. Soul Glo s’en va-t’en-guerre avec des moments bien frénétiques que sont « Gold Chain Punk (whogonbeatmyass ?) » en guise d’ouverture avant de récidiver avec « Coming Correct Is Cheaper » et « Fucked Up If True » possédant quelque chose de We Hate You Please Die en termes d’intensité.

Entre l’interprétation effrénée et hystérique de Pierce Jordan alternant screamo et rap ainsi que les compositions volontairement saturées et musclées, il n’y a qu’un pas. Que ce soit sur « Jump (Or Get Jumped)(by the future) » ou bien encore sur « (Five Years And) My Family » et « We Wants Revenge », Soul Glo performe comme si leur vie en dépendait. Bien entendu, des invités répondent présent sur Diaspora Problems, à savoir Mother Maryrose sur « Driponomics » ou encore BEARCAT sur « The Thangs I Carry » et Kathryn Edwards et Zula Wildheart sur « John J » pour une bonne dose de folie. Il n’empêche que le groupe de Philadelphie confirme sur la scène avec leur nouvel album même si on a les oreilles un peu trop en compote à la fin.

Note: 7.5/10