FKJ – Vincent

C’est dire que l’on suit avec attention les aventures musicales de FKJ. Pour celles et ceux qui s’en souviennent, nous avons découvert cet artiste quelques années plus tôt lorsqu’il fut un des artistes clés du label Roche Musique, porte-étendard de la chill music. Sa popularité a pris des proportions dantesques avec l’arrivée de son premier album French Kiwi Juice paru en 2017 (chroniqué ici) lui ayant valu une sacrée renommée internationale, sans oublier son fameux titre « Tadow » en compagnie de Masego ayant rendu gaga plus d’un. Souvent imité mais jamais égalé (*tousse* n’est-ce pas Tom Misch ? *tousse*), il fait son grand retour avec l’arrivée de son successeur intitulé Vincent.

Exit Roche Musique, bonjour Mom+Pop Music car comme dit plus haut, FKJ a connu une renommée internationale. Cela n’empêche pas pour autant de rester fidèle à ses origines en nous offrant un bon condensé de chill music avec une pointe de soul et de jazz notamment sur des titres smooth et printaniers tels que « Way Out » en guise d’introduction sans oublier les somptueux « Us » et « The Mission ». De quoi se perdre dans ses mélodies chaleureuses et décontractées qui nous avaient manqué durant ce laps de temps.

Vincent est également remarquable pour son lot de collaborations pour les moins fascinantes. On retrouve entre autres le revenant Santana (vous vous souvenez de son méga-hit « Maria Maria » en 2000 ?) qui prouve qu’il n’a rien perdu de son savoir-faire à la guitare sur « Greener » ou encore Little Dragon sur l’enivrant « Can’t Stop » sans oublier Toro Y Moi qui viendra ajouter une dose de psychédélisme sur « A Moment Of Mystery ». Même si l’on regrettera quelque peu l’absence de tubes dignes de « Lying Together », FKJ continue de prôner le smooth comme bon lui semble sur « Let’s Live » et sur « Once Again I Close My Eyes » avant de clôturer la cérémonie avec un « Stay A Child » des plus savoureux. Vincent montre l’évolution artistique totalement fascinante d’un des producteurs les plus en vogue de sa génération.

Note: 8/10