Hot Chip – Freakout/Release

On ne pouvait ps clôturer cette fin de l’éten sans le grand retour de Hot Chip. Le légendaire groupe londonien qui a fêté ses deux décennies de carrière avait frappé fort avec leur album A Bath Full Of Ecstasy en 2019 produit par le regretté Philippe Zdar (chroniqué ici). Après quelques aventures en solo pour certains membres (entre autres pour les amis d’enfance Alexis Taylor et Joe Goddard), les voici de retour en pleine forme avec Freakout/Release où ils font appel à Soulwax pour la production. De quoi nous faire saliver.

Comme 99% des artistes et formations, la pandémie et le confinement ont mis à rude épreuve les nerfs de Hot Chip. Sur Freakout/Release, la formation jette un regard froid et désabusé sur le monde actuel mais arrive à le contraster avec des hymnes dancefloor comme l’entrée en matière funky nommée « Down » (comportant un excellent sample du standard funk « More Than Enough » d’Universal Togetherness Band) plantant le décor avec soin.

Arrivant à concilier avec brio des titres électro-pop légers avec une pointe de nostalgie sur « Eleanor » ou encore sur « Broken » et d’autres moments beaucoup plus fiévreux avec le morceau-titre qui contient un clin d’œil au fameux « Intergalactic » des Beastie Boys, Hot Chip semble plus inspiré et aventureux que jamais. L’interprétation d’Alexis Taylor est un brin plus grave que jamais mais reste toujours aussi entraînante notamment sur la sublime ballade électronique qu’est « Not Alone » ou encore « Time » où l’on est tiraillé entre le dancefloor et la larmichette.

Quelques invités de prestige sont venus leur prêter main forte avec Lou Hayter qui signe un couplet de fin sur le très bien nommé « More Than Funky » où les vibes estivales sont toujours aussi présentes mais encore le rappeur Cadence Weapon sur les accents un brin soulful de l’intense « The Evil That Men Do ». Pour le reste, Hot Chip reste égal à eux-mêmes avec cette spontanéité retrouvée jusqu’aux derniers morceaux que sont « Guilty » et « Out Of My Depth » qui viendront synthétiser ce Freakout/Release de la plus belle des manières. Plus inspiré que jamais, le gang londonien viendra affirmer leur statut légendaire et personne ne pourra les contredire.

Note: 9/10