Barrio Colette – Rose Rouge

Direction Genève pour partir à la rencontre d’un des duos les plus excitants du moment, à savoir Barrio Colette. Composé de Noémie Griess et Anissa Cadelli, le groupe (qui fut quatuor il fut un temps) était sorti des sentiers battus avec un premier EP du nom d’Amour de vivre il y a deux années de cela qui fut un pur joyau grunge. Cette année, elles récidivent avec un long-format sobrement intitulé Rose Rouge.

Enfonçant le clou avec leur fusion musicale entre grunge et indie pop, la musique acidulée de Barrio Colette continue de nous en faire voir de toutes les couleurs. Dès le départ avec « Nada juste toi », le duo suisse raconte leurs histoires respectives qui nous fascinent d’emblée. Que ce soit sur « Beaux jours » ou sur « No Brilla el sol », elles réussissent à opter pour l’urgence et la passion pour en faire un disque résolument percutant.

Faisant rugir les riffs fuzzy tout comme le storytelling plein de sincérité sur « Je veux plus », « Souris chérie » ou bien encore sur « Solo love », Barrio Colette rayonne comme jamais. A travers Rose Rouge, notre duo adoré sait concilier leurs influences à bon escient avec entre autres « Moyens de transports » et « Calafell » que l’on repassera en boucle. Après avoir battu différentes adversités, la victoire est à portée de main sur « Barrio dans le sang » en guise de conclusion entraînante prouvant que Barrio Colette n’a rien perdu de leur verve.

Note: 8/10