Teenage Bed – Grand Val

Si il y a un artiste que l’on attendait avec impatience, c’est bel et bien Teenage Bed. Après une poignée d’EPs lui ayant permis de faire une entrée fracassante dans le paysage indie francophone underground, le projet du musicien Nathan Leproust était attendu au tournant avec l’arrivée de son premier album qui se nomme Grand Val.

Dès les premières notes de « See You xx » aux légères sonorités électroniques, on embarque dans l’univers lo-fi de Teenage Bed qui continue de nous bouleverser. Marchant sur les pas du regretté Sparklehorse mais également de Grandaddy, le musicien lorientais étonne pour ce mysticisme lo-fi et plein d’émotions qui brille de mille feux sur « Ride » aussi bien dépouillé qu’étoffé mais également sur le mid-tempo acidulé « For Maybe » avec sa rythmique hip-hop peu déplaisante.

Grand Val n’a pas fini de nous émouvoir avec également des perles rêveuses et immersives telles que « Wired » et « However » contrastant avec des moments plus bourrus tels que « Come Again (With Abby) » ou encore les guitares post-punk de « La Violence » sans oublier l’effréné « Big Sur ». Une chose est sûre, c’est que Teenage Bed réussit à distiller ses influences à bon escient tout en jouant avec nos émotions avec « Pop Urbaine » et « Trouble(s) » en guise de conclusion aérienne qui n’aura pas fini de nous émouvoir. Une chose est sûre, c’est que le musicien ne déçoit que rarement à travers ce long-format clair-obscur où quelques écrans de lucidité lui permet de prendre de la hauteur une fois de plus.

Note: 8/10

Retrouvez Teenage Bed sur Facebook / Bandcamp