Opac – Songs For A Second Grace

En une poignée de sorties, Opac a réussi à émouvoir son auditoire comme il se doit. Le projet mené par Pierre-Alexis Cottereau avait mis le monde d’accord avec son premier album nommé In Fragments en 2020 qui rappelait la grâce des regrettés Nick Drake et Elliott Smith avec un songwriting définitivement raffiné. De l’eau a coulé sous les ponts et l’heure est venue pour lui de revenir en pleine forme avec son successeur intitulé Songs For A Second Grace.

Pour cette nouvelle aventure musicale, Opac s’entoure de Pablo Coudrin (Common Insight) à la guitare et au chant, Philémon Tranchant (Mossaï Mossaï) à la guitare et de Brice Cadouot (Stuffed Foxes) à la batterie. Il en résulte onze compositions indie folk somptueuses et ô combien immersives dont « Reverence » qui ouvre le bal avec tant d’élégance. Les influences exprimés font toujours mouche mais cela n’empêche pas la formation tourangelle de tirer son épingle du jeu à travers des moments finement arrangés tels que « Those Processions » et « Iconoclast » des plus soyeux.

Aussi bien chaleureux que mélancolique, Pierre-Alexis Cottereau utilise ce moment précieux pour se livrer sans pudeur. Songs For A Second Grace a de quoi rappeler Jeff Buckley et Cabane pour cet aspect intimiste et vibrant notamment sur « Gathered Ghosts » mais également sur « Breaking Senses » avec son piano ensorcelant. Prenant petit à petit son envol à travers des arrangements orchestraux taillés sur mesure sur « Iconoclast » ou sur « Valley Of Sin (The Fire In Your Hands) » avant de nous faire frémir comme jamais sur le final bien électrique « Veneration » interprété en français en guise de libération. Il ne fait aucun doute qu’Opac a atteint les sommets de leur créativité sur leur nouveau chef-d’œuvre à la fois fiévreux et gracieux.

Note: 8/10