Mad Foxes – Inner Battles

Souvenez-vous, il y a deux années de cela, lorsque Mad Foxes crevait l’écran avec leur précédent album nommé Ashamed (chroniqué ici). Le trio de garage nantais avait remporté les suffrages avec leur style absolument authentique qui leur a permis de se faire une place confortable dans le paysage indie francophone, à un tel point qu’ils ont pu passer chez KEXP et Jimmy Fallon. La classe, n’est-ce pas ?Deux années et demi plus tard, le groupe frappe encore plus fort avec Inner Battles.

Considéré comme étant un album plus sérieux, Mad Foxes met les bouchées doubles dès le départ avec « The Other Hand ». On sent que le trio nantais emprunte un virage plus post-punk et plus noisy que jamais grâce à cette section rythmique plus survoltée et des mélodies plus nerveuses qui font effet lors des écoutes de « Cold Water Swim » et de « YNBF » qui suivent avec cet aspect plus cathartique que jamais faisant sa force.

Impossible de ne pas penser à FACS ou à METZ lors des ambiances gothiques qui règnent sur « Hurricanes » ou encore sur « Flashes » sans oublier la tension permanente sur « Sudden » intelligemment scié en deux parties. Mad Foxes ressent le besoin d’exprimer ses sentiments les plus chaotiques et les plus viscéraux avant d’enfoncer le clou avec « White Gloves » et « Ages » où l’interprétation pénétrante continue de faire son effet. Plus heavy que jamais, le trio nantais réussit à exorciser leurs maux à travers ce nouvel album résolument fougueux

Note: 7.5/10