Ólafur Arnalds – Island Songs

Cvr-00028948128587

C’est assurément le feuilleton musical le plus passionnant de l’été. Le compositeur islandais Ólafur Arnalds s’est lancé dans un projet musical pour le moins détonnant: Island Songs. Du 27 juin jusqu’au 8 août, il nous a emmené dans 7 villes islandaises différentes « toutes imprégnées des paysages et de la culture faisant l’unicité de ce pays et les influences majeures de l’oeuvre de l’artiste », selon le principal intéressé. Et c’est ce qui a ainsi donné ce Island Songs.

La première destination se nomme « Árbakkinn » et Ólafur Arnalds convie le poète Einar Georg Einarsson qui n’est autre que le père du phénomène indie folk islandais Ásgeir. Après un poème fort touchant sur les conditions de vie de Hvammstangi, situé dans le Nord du pays s’élèvent des notes de piano et des cordes frissonnants. On vient à peine de toucher le septième ciel qu’on est embarqué par la mélancolie du funeste « 1995 » où sa cousine Dagný y joue de l’harmonium. Et ici, nous sommes à Önundarfjörður à l’Ouest de l’Islande et c’est tout simplement un sublime hommage aux victimes d’une terrible avalanche dans cette ville en 1995 justement.

Pour le plus solennel « Raddir »,  Ólafur Arnalds a fait appel au South Iceland Chamber Choir tandis que pour « Öldurót » relatant la ville d’Akureyi, le SinfoniaNord et son dirigeant Atli Örvarsson sont de la partie. Après le très personnel et touchant « Dalur » faisant allusion à la ville d’enfance du compositeur qu’est Mosfellsdalur comprenant la participation de Þorkell Jóelsson (ex-Icelandic Symphonic Orchestra), de Joseph Ognibene au cor et de Bergur Þórisson au trombone vient la première chanson vocale du projet d’Island Songs et elle se nomme « Particles ». Sur cette sublime ballade au piano, Nanna Bryndís du groupe Of Monsters And Men rend hommage au phare de Garður et c’est sacrément envoûtant. « Doria », sans l’aide de personne, se voit la charge de clore ce mini-documentaire musical de la façon la plus percutante qui soit.

Pour résumer, Island Songs est un reportage musical fascinant nous plongeant au cœur de l’Islande de la façon la plus poétique qui soit, grâce à la magie Ólafur Arnalds. En tout cas, ça me donne envie de visiter ce pays, pas vous ?

Note: 8/10

Un commentaire sur “Ólafur Arnalds – Island Songs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s