Me And My Friends – Hide Your Way

3055033288

C’est peut-être plus la saison mais on peut toujours faire genre que c’est l’été avec une bande son adéquate: la preuve avec Me And My Friends. Non, ce n’est pas une chanson des Red Hot mais un quintet venu de Bristol composé de Nick Rasle (chant, guitare), Emma Coleman (violoncelle, chant), James Grunwell (basse), Sam Murray (clarinette) et de Fred Harper (batterie). Ils avaient déjà publié un premier album en juillet 2012 intitulé Beneath A Level Hand sans grand succès mais récidivent en publiant un second opus quatre ans nommé Hide Your Way sur le label Soundway Records.

L’invitation au voyage est immédiat et on est séduit par ces voix chaleureuses qui nous chantent: « All that is youuuuu ». Le titre du même nom est d’une beauté et ouvre l’album d’une façon chaleureuse sur un rythme absolument groovy frôlant l’afrobeat de Fela Kuti période Expensive Shit où la violoncelle et la clarinette dialoguent et donnent le ton, parfois entrecoupés de passages chantés. Le schéma se reproduit avec le délicieux « Holiday » où on se laisse bercer facilement par le falsetto de Nick Rasle.

Sur Hide Your Way, l’instrumental domine, ce qui est un bon atout pour montrer les prouesses du quintet: entre les lignes de basse profondes de James, les rythmes endiablés mais chaloupés de Fred et le duo violoncelle/clarinette décidément bavarde, voilà la marque de Me and My Friends, et ça fait son effet sur l’instrumental hypnotique de « Droplet » ou encore l’épopée afro de 8 minutes nommée « Hide ». Mais bien sur, quand le temps le permet, les voix reviennent au premier plan comme sur les influences reggae de « Leave My Bones » où Nick atteint sans effort le registre jazzy ou encore la conclusion folk mélancolique de « You Don’t Know » où il sort son épingle du jeu au niveau de l’interprétation. Dans tous les cas, on est conquis.

Si vous êtes des aficionados de la musique métissée, foncez écouter ce petit chef-d’oeuvre qu’est Hide Your Way de Me and My Friends. On vacille entre influences Afrique de l’Ouest des années 1970, caribéennes, folk britannique et même jazz pour un résultat détonnant qui permet de prolonger l’été pendant un bon bout de temps. So smooth, baby !

Note: 8.5/10

Retrouvez Me and My Friends sur Facebook / Twitter / Bandcamp

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s