H-Burns – Kid We Own The Summer

500x500-000000-80-0-0-76

On a vraiment l’impression que Night Moves, dernier album de H-Burns (chroniqué ici) date de la veille et pourtant, le disque reste toujours aussi clair que de l’eau de roche. Ce que Renaud Brustlein sait faire de mieux, c’est de nous embarquer pour un long voyage musical à mi-chemin entre folk-rock ensoleillé et indie rock mélancolique. Et comme il fallait s’y attendre, le dromois réitère avec un nouvel album Kid We Own The Summer avec la même équipe (avec encore Rob Schnapf à la production) que pour ses albums précédents. On ne change pas une équipe qui gagne.

On embarque avec le magnifique premier morceau qu’est « We Could Be Strangers » qui est du 100% H-Burns, c’est-à-dire une folk mélancolique, apaisée et totalement américanisée avec la voix somptueuse de Renaud Brustlein accompagnée d’harmonies vocales qui fait toujours des éclats. On fond pour « I Wasn’t Trying To Be Your Man » qui est une anti-déclaration d’amour ainsi que les très californiennes « Turn On The Party Lights » et « This Kind of Fire » avec son rythme et sa voix énergique contrastant avec la mélodie plus douce et moelleuse.

Si le dromois et les acolytes ont l’air de ne pas vraiment changer la donne, on remarque cependant un petit truc qui fait la différence: plus nostalgique et plus de prises de risque qu’avant. Si les spectres de Bruce Springsteen et Eliott Smith sont toujours aussi présents comme sur le déchirant morceau-titre avec guitare acoustique, piano et violon à l’appui, cela ne lui empêche de développer son propre style comme sur les très rythmés « Naked » et « I Sail In Troubled Waters » ou sur les plus oniriques « White Tornado » et « Minor Days » très 80’s. Il ne manquera plus qu’un bouleversant « Linger On » avec son crescendo final mettant des frissons pour clore cette parfaite messe.

Comme pour le reste de sa discographie, H-Burns continue à nous offrir des compositions folk-rock riches en sensations fortes. Kid We Own The Summer est un disque parfaitement bien réalisé, bien structuré et aussi cohérent avec toujours ce côté road-trip aventureux qui a fait sa réputation depuis maintenant un bon bout de temps.

Note: 8/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s