The Sandcherries – Memorabilia

a0922717942_10

Vous vous souvenez de The Sandcherries ? Le quatuor parisien qui arrive à réunir garage rock, shoegaze, dream-pop et rock psychédélique sur leur premier EP (chroniqué ici) a connu un bon succès d’estime grâce à leurs compositions vivifiantes et originales. Et ils n’ont pas l’intention de rendre les armes, la preuve avec leur second EP intitulé Memorabilia.

Quelques secondes silencieuses et inquiétantes et le rythme s’emballe sur « Insolation » nous montrant que The Sandcherries a beaucoup écouté du rock psychédélique des Australiens de POND. Les synthés lunaires, les paroles en français sur les couplets et le refrain en anglais ainsi que sa batterie hyperactive, tout est réuni pour une belle entrée en matière. « Nuit Blanche » est, quant à elle, plus saccadé et plus futuriste mais sacrément addictive tandis que l’intro de « Déferlante » fait quelque peu penser à celle de « Endors toi » de Tame Impala mais se calme peu à peu le temps des couplets avant de s’emballer sur les refrains fiévreux.

On prend le temps de plonger dans le pays des rêves avec l’atmosphère faussement féérique de « Venge-toi » et « Nereid Love » avec ses textures complètement cosmiques qui font l’affaire avant d’atterrir brusquement avec l’instrumental spatial nommé « Shalom ». La différence entre le premier EP et Memorabilia, c’est que The Sandcherries a rangé les guitares (qu’ils utiliseront à l’occasion pour « Nuit Blanche ») pour privilégier uniquement les claviers pour nous offrir une pop psychédélique complètement à l’avance sur son temps.

Note: 7.5/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s