Pascal Pinon – Sundur

Nota bene: Cette chronique a été rédigée en août 2016 mais n’a jamais été publiée. Elle a été mise à jour en mars 2017.

Non, Pascal Pinon n’est pas un chanteur francophone de la nouvelle variété française (ça aurait pu d’ailleurs) mais c’est plutôt un duo de sœurs jumelles islandaises. Ásthildur et Jófríður Ákadóttir pratiquent une folk aérienne et énormément mélancolique nous donnant l’impression d’arpenter leur terre glacée via des compositions qui font mouche à l’image de leur troisième album Sundur faisant à S/T en 2010 et Twosomeness en 2013.

Et l’Islande, on est en plein dedans avec ses notes de piano glaciales de « Jósa & Lotta » où les frangines ont tout appris de leurs prédécesseurs féminines Björk, Sóley ainsi que l’influence bien évidente de CocoRosie avec le côté excentrique en moins. Tantôt chanté en anglais ou en islandais, Pascal Pinon émeut et devient attachant grâce à leurs compositions bruts de décoffrage comme l’acoustique « 53 », le planant « Skammdegi » et « Spider Light » incluant une boîte à rythmes.

En vrai, Sundur vient de l’expression islandaise « sundur og saman » se traduisant par « éloigné mais ensemble » et c’est d’autant plus éloquent lorsqu’on connait un peu l’histoire de ses deux sœurs jumelles car elles se sentaient obligées de s’éloigner. Jófríður devait partir en tournée avec son autre groupe Samaris tandis qu’Ásthildur partait à Amsterdam pour étudier le piano classique pendant un certain temps. La réunion entre les deux frangines se fait désormais plus forte à travers ce troisième opus déchirant où elles n’hésitent pas à se lancer dans de l’électro bricolée sur « Forest » et « Fulgar » ou des compositions plus poignantes à l’image d' »Orange », « Babies » et « Weeks » qui montrent la complémentarité du tandem Ákadóttir.

Ce troisième opus est d’une délicatesse sans nom qui nous vient d’Islande. Pascal Pinon tire son épingle du jeu via des morceaux minimalistes mais sacrément bouleversants qui nous offre des moments incroyablement gracieux. On vous conseillera de prendre un mouchoir à vos côtés cependant.

Note: 8.5/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s