Lowly – Heba

Lowly fut une de mes plus belles révélations de la dernière édition du MaMA Event. Le quintet danois est pourtant sur les radars depuis maintenant 3 ans grâce à son single « Daydreamers » qui a fait un incroyable buzz et qui est suivi de son premier EP Sink Way Into Me paru dans la foulée. Il faudra attendre le mois de février pour avoir enfin un premier aperçu en long-format intitulé Heba (cadeau en arabe).

Et dès le départ, on arpente les terres nordiques avec la musique à la fois glaciale et rêveuse des cinq membres du groupe flirtant avec l’indie pop et la dream-pop avec l’atmosphérique « Still Life » et le puissant « Deer Eyes » rappelant l’ambiance de Kid A de Radiohead où les voix de Nanna Schannong (chant, guitare) et de Soffie Viemoise (chant, samplers) s’entrechoquent à travers ces textures mélancoliques. Et on sera forcément gâtés avec des belles trouvailles telles que « Look At The Sun » qui flirte avec la coolitude de Morcheeba (sans oublier son côté envoûtant bien évidemment) ainsi que le surprenant « Prepare The Lake » avec une rythmique bien tendue et oppressante signée Steffen Lundtoft (batterie, percussions) qui contraste avec la mélodie et la voix aériennes des deux demoiselles.

Bien évidemment, tout n’est pas toujours de repos sur Heba, la preuve avec le très aventureux « Mornings » où les claviers parcourent l’échine et bien évidemment les prouesses rythmiques de monsieur Lundtoft qui fait le tout. Malgré quelques petits coups de mou qui ne sont pourtant pas mauvais (l’intermède trop calme de « Cait #2 », « Stubborn » et « Pommerate »), Lowly tire son épingle du jeu sur le quasi-parfait « No Hands » avec un pont contenant un code en morse avant que le morceau ne devienne plus rythmé ainsi que les sonorités coldwave du menaçant « Word » avec son gimmick de synthés entêtants qui valent absolument le détour.

Après une conclusion aux allures ambient nommée « Not So Great After All », le quintet danois remplit parfaitement sa mission avec un premier opus éthéré et gracieux du nom de Heba. Un véritable cadeau pour les amateurs de l’indie pop nordique en tous genres et il serait dommage de passer à côté.

Note: 8/10

Retrouvez Lowly sur Facebook / Twitter / Bandcamp

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s