Nit – Dessous de plage

Beaucoup d’entre nous ne connaissent pas suffisamment Nit. Pourtant, le compositeur et producteur français existe depuis 2008 et enchaîne side-project sur side-project. Cette année, Corentin Kerdraon est bien paré pour cet été et décide de nous dévoiler en six titres ses dessous de plage dans le plus grand des calmes.

Partagé entre library music, funk spatial et bande-originale des années 70, la musique de l’ancienne tête pensante de la formation (nit)neroc sent plus le vintage que l’iode et le sable chaud. A entendre la savoureuse introduction « Choudiboubidou » mais aussi les grooves impeccables de « Fréquentations Modulantes » et « Bricolage et mélancolie » aux blips rétro-futuristes, on se dit que Nit est un petit génie des synthétiseurs et autres instruments analogiques. Il n’hésite pas non plus à varier les saveurs avec les accents plus rock de « Imparfaite » conviant le slam d’Emile Gayoso et le refrain d’une certaine Aurelia N. mais aussi plus downtempo avec « L’étoile aux renards ».

Le premier EP de Nit est réservé aux éternels mordus de BO des années 70 mais également aux éternels nostalgiques de la funk électronique des décennies précédentes. A utiliser non seulement en cas de dessous de plages mais en cas de bande-son quotidienne.

Note: 8/10

Retrouvez Nit sur Facebook / Soundcloud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s