Nick Hakim – Green Twins

C’est sûrement l’une des plus grandes révélations de cette première moitié de 2017. Nick Hakim fait parler de lui depuis un bon bout de temps grâce à ses deux premiers EPs auto-produits en 2014. L’auteur-compositeur-interprète a 27 ans et est né à Washington d’une mère d’origine chilienne et d’un père d’origine péruvienne et a baigné dans la musique allant de la soul au punk-rock étant petit. Toutes ces influences l’ont formé et il nous le présente avec son premier album Green Twins attendu en grande pompe.

Et autant vous dire que l’on n’est pas du tout déçu de ce premier disque car on a affaire à une espèce d’odyssée de soul psychédélique de l’espace. Débutant de façon magistrale avec « Green Twins », Nick Hakim frappe fort avec ses chœurs somptueux et ses orchestrations venues d’ailleurs. Orchestrations complètement inédites qui se retrouvent sur les allures psychédéliques de « Bet She Looks Like You » et « TYAF » faisant penser à un Blur sous acide montrant un musicien prêt à dépasser les limites. Il n’est pas rare de croiser aussi bien les spectres de Curtis Mayfield et  Marvin Gaye avec les actes d’aujourd’hui comme Archy Marshall et Unknown Mortal Orchestra et pourtant, la fusion des genres marche avec lui.

De moments mémorables sont à souligner à travers ce Green Twins comme la dose de sensualité sur le groove aérien « Cuffed » mais aussi les parties de saxophone sur « Miss Chew » avec la participation de Jesse & Forever et le jazz cosmique de « Those Days » avec le Onyx Collective venu de New-York. Ses influences musicales sont revues et passées à la moulinette afin d’en ressortir déformées et futurisées (je ne sais pas si ce mot existe mais je m’en bats les couilles…) comme sur les étonnants « The Want » et « JP » contrastant aux plus sincères et mélancoliques « Farmissplease » et « Slowly » qui montre toute la richesse de cet opus.

S’éloignant de son statut de dépressif sur ses deux premiers EPs, Nick Hakim prend de plus en plus confiance en lui et fait de ce Green Twins une odyssée spéciale de soul psychédélique du futur. Véritable oeuvre humaniste et sacrément originale, le bonhomme de Washington privilégie les textures sonores ainsi que le mélange des genres pour mieux faire passer ses messages.

Note: 9/10

Retrouvez Nick Hakim sur Facebook / Twitter / Soundcloud

https://open.spotify.com/embed/album/5RfZQHPapcSY40HaYvt3fh

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s