Isasa – Insilio

On ne parle pas souvent d’Isasa mais pourtant, il s’agit d’un des musiciens les plus intrigants que le monde ait connu. Le guitariste madrilène avait fait ses premières armes avec En el dique seco en 2013 et avait fait parler son talent par la suite. Cette année, il récidive avec un nouvel opus intitulé Insilio.

Plonger dans la musique d’Isasa, c’est comme plonger dans un nouveau livre ou un nouveau court-métrage. Avec son instrument de prédilection, le musicien dessine des paysages sombres et tortueux mais ô combien envoûtantes. Son jeu de fingerpicking est si singulier et est rarement accompagné d’un harmonium, on navigue entre moments de tranquillité (« Homenaje a Cataluna », « Conversaciones en un supermercado », « Cuesta Ramon ») et moments plus tendus (« Carrasco, Montevideo », « San Antonio de la Florida »).

Sur Insilio, on entre en communion avec les notes de guitare tantôt tendues tantôt enivrantes mais jamais avares en surprise. Une fois de plus, Isasa sait comment attirer son attention à travers des morceaux instrumentaux cinématographiques.

Note: 7/10