Annabel Lee – Let The Kid Go

Nous avions parlé de long en large d’Annabel Lee sur nos colonnes ici et ici. Il faut dire que le groupe belge a réussi son entrée en matière avec un album et un EP qui furent remarquables en soi. Suite à cela, la formation menée par la pétillante chanteuse Audrey Marot revient avec un nouvel album endiablé du nom de Let The Kid Go.

Après un détour vers l’indie folk, il est temps pour Annabel Lee, désormais trio, de rebrancher les guitares. Et ce Let The Kid Go en est un bon exemple vu qu’il est lancé par un « Astronaut » ainsi qu’un « Never Ever » aux riffs rugueux et à l’interprétation toujours aussi charmante et malicieuse de notre hôtesse. Entre garage-pop et power-pop, les trois belges ne perdent pas de temps car la fougue juvénile répond présent que ce soit sur la fausse ballade explosive « Farewell Everyone » ou sur les uppercuts musicaux de « See You Naked » et de « Blue Dress ».

Let The Kid Go a de quoi rappeler de grands actes comme Hole, Pixies ou encore The Cranberries et cela s’entend sur les morceaux énergiques tels que « The Way I Look At You » et le plus abrasif « LA ». Il ne manquera plus que la conclusion bien épique nommée « You Never Came » qui est notable pour sa montée en puissance et son explosion orgasmique pour se rendre compte de la férocité des bruxellois. Avec ce second disque, Annabel Lee nous invite à oublier cette période de confinement pour évacuer notre rage intérieur une bonne fois pour toutes.

Note: 8/10