MNDR – Hell To Be You Baby

Je ne sais pas pour vous mais ce que je retiendrais de MNDR, c’est leur collaboration avec Mark Ronson et Q-Tip en 2010. Suite à cela, le duo electronica américain composé de Peter Wade et de Brooke Candy s’est quelque peu évaporé après leur premier disque paru en 2012 et j’ai perdu un brin d’intérêt pour eux malheureusement. Ces dernières semaines, j’apprends qu’ils sont revenus neuf ans plus tard avec leur successeur nommé Hell To Be You Baby. C’est là que je me suis dit: quel est la raison de leur longue absence ?

Trève de bavardages, MNDR était bien parti pour être le futur de la synthpop des années 2010 mais le destin en a décidé autrement. Quoi qu’il en soit, ils pourront compter sur l’aide de Mark Ronson à la co-production de ce nouveau disque. Ne vous attendez pas à une fusion des genres mais leur volonté d’appuyer sur la synthpop actuelle avec des titres effervescents tels que « Open » qui ouvre le disque mais également « Eyes Light Up » et « Fragile ».

Clamant leur amour pour la pop culture actuelle, MNDR ouvrira la porte des collaborations. Ce n’est pas un hasard si l’on trouve GIRLI sur « Cult Of Me » mais d’autres pointures comme Empress Of toujours aussi majestueuse sur « Love In Reverse » ou encore Tina Halladay de Sheer Mag sur « Save Me », titre annonçant leur retour il y a deux années de cela maintenant. Il n’empêche que la voix ensorcelante de Brooke Candy possède un sacré caractère sur des productions millimétrées de « Want » et des breakbeats insolents de « Gone ». Pour un retour surprise, c’est plutôt validé pour ma part même si je me demande ce que cela aurait donné si ils étaient encore plus présents lors de la dernière décennie.

Note: 7.5/10