L’Eclair – Confusions

Plus les années passent, plus L’Eclair continue de monter en puissance. Révélé en 2018 avec Polymood (chroniqué ici) et confirmé avec Sauropoda (chroniqué ici), la formation suisse détonne pour son cocktail musical psychédélique et riche en influences en tous genres. Les voici en train de monter en grade une fois de plus avec leur successeur intitulé Confusions.

Êtes-vous prêts pour une nouvelle odyssée musicale en compagnie de L’Eclair ? Et bien, c’est parti pour un tour où la formation genevoise nous entraîne avec des influences allant du funk psychédélique au jazz new-age minimaliste que ce soit sur l’introduction nommée « P+R » tout comme sur les immersifs « Whirlwind » et « Etoile » ainsi que les rythmiques hypnotiques de « Timbacrack » rappelant tantôt Can tantôt Tangerine Dream.

C’est avec des mini-sagas que L’Eclair réussit à nous impressionner avec notamment la triptyque nommée « Cosmologies ». Les grooves psychédéliques mêlées aux rythmes nous mettant en transe sont parfaitement exprimés sur « Concorde » ou bien même sur « Clubless » riches en contrastes. Les influences dub et house sont moins présentes sur Confusions au profit des ambiances cinématographiques dignes de Boards of Canada et du hip-hop lo-fi à la Madlib ou aux regrettés MF DOOM et J Dilla dont leurs ombres se font ressentir avec finesse sur « Pangea » et sur « Uscita ». Cette nouvelle odyssée que nous propose L’Eclair est tout simplement inouïe.

Note: 8/10