Portable – My Sentient Shadow

On ne pouvait pas non plus passer sous silence le retour de Portable qui continue de frapper fort sur la scène electronica. Le producteur et éternel chouchou du label Circus Company n’avait pas donné de nouvelles depuis son désormais emblématique Transit of Mercury paru en 2020 et c’est dire que son retour fut vivement plébiscité. Voilà donc son nouvel album intitulé My Sentient Shadow.

A travers ces dix nouveaux titres, Portable élargit encore plus son spectre sonore afin de nous hypnotiser une énième fois. Dès l’entrée en matière intitulée « The Simulacrum », son electronica minimal teinté de deep-house arrive à nous captiver et à planter le décor allègrement avent d’enchaîner avec « The Spacetime Curvature », « The Self Assembling » et « Analogue World » définitivement addictifs.

Sur My Sentient Shadow, Portable s’ouvre à nous à sa façon. Que ce soit sur les accrocheurs « Analogue World » ou sur « Cages », il saura se dévoiler avec son interprétation plutôt mécanique et solennelle mais ô combien percutante. Et lorsqu’il partage l’affiche auprès de NiQ E sur « Foreign To You » ou bien encore de Mandy Alexander à l’écoute de « We Exist », le producteur rayonne avec son style musical restant infaillible. Le nouvel album de Portable qui contient également « Ripple Effect » et « Fractal Distraction » est une autre franche réussite.

Note: 8/10