Mdou Moctar – Funeral For Justice

Une chose est sûre, c’est que Mdou Moctar continue son bonhomme de chemin afin de briller comme il se doit. Quoi qu’il en soit, le musicien touareg a atteint les sommets avec son album précédent du nom d’Afrique Victime (chroniqué ici) en réussissant à conquérir les cœurs de tout mélomane qui se respecte. De l’eau a coulé sous les ponts et l’heure est venue pour lui d’enfoncer de nouveau le clou avec son successeur qui s’intitule Funeral For Justice.

La star du blues rock touareg a encore des choses à balancer pour notre plus grand plaisir. Démarrant en trombe avec le morceau-titre, on assiste à une véritable démonstration de force où Mdou Moctar lutte pour la décolonisation finale de son territoire. Véritable brûlot politique, la plume acerbe et sans compromis de notre rebelle des temps modernes se conjugue parfaitement aux mélodies endiablées et irrésistibles telles que « Imouhar » et « Takoba » reflétant les difficiles conditions de vie au Niger et au peuple touareg.

Funeral For Justice est un parfait exutoire pour Mdou Moctar afin de fustiger la France colonialiste ainsi que ses complices. C’est d’autant plus notable lors des écoutes de « Sousoume Tamasheq » ou bien encore de « Tchinta » que le musicien et ses compères arrivent à souffler un vent de révolte avec ces compositions brûlantes riches en distorsions et en solos endiablés prenant de la hauteur avec également le « Oh France » définitivement incendiaire.

Après avoir fait parler leur ras-le-bol, Funeral For Justice s’achève sur une note plus sobre avec « Modern Slaves » plus acoustique. Clôturant ce nouvel album sur un plaidoyer poignant, Mdou Moctar n’a jamais sonné aussi clairvoyant et rebelle que jamais avec cette œuvre incisive et acerbe nous invitant à éveiller notre conscience sur la situation actuelle au Niger étant des plus complexes.

Note: 9/10