Pete Doherty – Hamburg Demonstrations

19181904_161619

Je pense qu’à ce stade, je n’aurais plus besoin de vous raconter le parcours tortueux mais ingénieux de notre cher Pete Doherty. Libéré définitivement de ses addictions et de ses vieux démons, c’est un nouveau Pete Doherty qui émerge à travers le dernier album des Libertines (chroniqué ici), plus serein et détendu qu’auparavant. Et ceci était plutôt de bonne augure pour ce second album solo du bonhomme intitulé Hamburg Demonstrations composé et enregistré à Hambourg justement.

Autant vous dire que j’étais agréablement surpris par son premier album Grace/Wastelands en 2009, donc j’avais espoir pour son nouvel opus. Et heureusement, j’avais misé juste parce que l’enfant terrible du rock britannique affiche de plus en plus son côté apaisé et poétique à travers des ritournelles romantiques comme « Kolly Kibber », « Birdcage » chanté aux côtés de Suzi Martin et « Oily Boker » où l’harmonica et le piano s’invitent. L’amour est omniprésent à travers Hamburg Demonstrations, ce qui peut sembler inhabituel pour certains mais qu’importe, il n’a pas peur de le crier sous les toits comme sur les deux versions de « I Don’t Love Anyone (But You’re Not Just Anyone) » par exemple.

Mais l’amour n’est pas non plus le thème central de l’opus, la mort l’est également. D’ailleurs, le co-leader des Libertines rend hommage aux victimes des attentats du 13 novembre sur le très sobre « Hell To Pay At The Gates of Heaven » mais aussi à feu Amy Winehouse sur la nouvelle version (moins forte comparée à celle de 2015) de « Flags From The Old Regime ». Hormis ces titres teintés de mélancolie, un parfum de bonheur s’invite à travers ce Hamburg Demonstrations, ce qui n’est pas un mal en soi bien au contraire. Pete Doherty s’affiche sous un nouveau jour mais on aurait aimé les versions finales de certaines chansons prometteurs au lieu des démos (« A Spy In The House Of Love »). Hormis ce petit défaut, on assiste à un renouveau musical de notre artiste préféré définitivement sain d’esprit et mélodieux.

Note: 7.5/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s