Minou – Vespéral

minou-vesperal

POOM, The Pirouettes, et euh… Il manque qui d’autre ? Ah oui, Minou ! Le point commun entre ces deux groupes frenchy que j’ai cité et ce nouveau groupe, c’est leur passion pour les années 1980 et les textes en français avec un soupçon de groove vintage. Il suffit d’écouter leur premier album Vespéral où Sabine Stenkors et Pierre Simon dévoilent leur univers un peu trop évident.

Il en va sans dire que nos deux compères ont été bercés par Etienne Daho, MGMT et Daft Punk depuis leur plus jeune âge et on ne peut pas leur en vouloir. Vesperal contient 10 morceaux, soit 10 machines à danser comme les addictifs « Alphalove », « Montréal » et « Lac salé ». Le tandem Stenkors/Simon est en parfaite symbiose avec leurs voix qui s’entremêlent et c’est tout ce que l’on demandait à ce genre de disque sucré et romantique.

Non seulement, ils sont capables de nous faire danser mais savent nous faire rêver comme sur la valse synthétique de « Passer la nuit » par exemple. Quoi qu’il en soit, Minou évite la ringardise à travers ce premier album qui se veut être un hommage à la new wave en toute honnêteté. Vespéral est sacrément félin et léger et on les aime bien comme ça. Comme les chats, on pense qu’ils vont dominer les Internets.

Note: 7/10

Retrouvez Minou sur SiteFacebook / Twitter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s