Mother of Two – Being Nice Doesn’t Pay

Le jeune label My Dear Recordings possède une sacrée oreille pour dénicher de jeunes talents. Et ici, le jeune talent se nomme Mother of Two qui est un trio parisien mené par Julien Gaulier. Si, vous savez bien qui est Julien Gaulier, c’est le membre du légendaire groupe Hey Hey My My. Et bien suite à cette belle aventure musicale, il a décidé de monter ce groupe avant de redevenir un projet solo. Après une poignée d’EPs, voici un premier album bien revigorant nommé Being Nice Doesn’t Pay.

Influencé par des actes comme Frank Black et Neil Young mais aussi par de nouveaux venus comme Baxter Dury et Kurt Vile, Mother of Two ne fait pas dans la dentelle. Being Nice Doesn’t Pay est un sacré premier album où l’indie rock et la power-pop sont les principales influences musicales sans jouer dans la pâle copie avec des titres bien énergiques allant de « Looking At The Sun » à « 199094 » en passant par des rutilants « Your Eyes Inside My Head » et « Fired You Are » ou encore d’autres plus mélodiques comme « Wasted Times » et « That Train ».

Aucun temps mort, ce premier album va droit au but et Julien Gaulier laisse parler ses influences mais également ses talents de songwriter qui ne sont pas à remettre en question sur ce premier opus agréable et frais qui vous donnera un bon petit coup de fouet.

Note: 7.5/10

Retrouvez Mother of Two sur Site / Facebook

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s